Thèmes Marquer toutes lesDécochez toutes les nouvelles

Actualités Imprimer RSS

L. Linkevičius : le Gaon de Vilnius est l’un des symboles les plus marquants de la culture des Juifs de Lituanie

Créé 2020.04.23 / Mis à jour: 2020.04.23 15:38
    L. Linkevičius : le Gaon de Vilnius est l’un des symboles les plus marquants de la culture des Juifs de Lituanie

    Le 23 avril, le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevičius, le président de la communauté des Juifs de Lituanie (Litvaks) Faina Kukliansky et l’ambassadeur de l’État d’Israël en Lituanie Yossef Levy ont rendu hommage au cimetière de Sudervė à Vilnius à la mémoire du Gaon de Vilnius (Elijah ben Solomon Zalman). Le 300e anniversaire de la naissance du Gaon de Vilnius est célébré aujourd’hui.

    « Le Gaon de Vilnius est l’un des symboles les plus marquants de la longue culture des Juifs de Lituanie qui a eu une influence particulière sur la vie spirituelle des Juifs du monde. Ses travaux ont significativement contribué à la prospérité et la renommée de la Jérusalem du Nord, et la capitale lituanienne est devenue un centre spirituel juif connu dans le monde entier. Nous découvrons la Lita, Lituanie des Litvaks, non pas en fonction d’une simple carte, mais à travers la connaissance de la culture. J’espère que les événements, prévus pour l’Année du Gaon de Vilnius et des œuvres des Juifs de Lituanie mais reportés en raison de la pandémie du coronavirus, et que nous pourrons rendre hommage de manière appropriée au célèbre interprète du Talmud et à sa contribution », a déclaré L. Linkevičius.

    Le Seimas a déclaré 2020 l’Année de l’histoire du Gaon de Vilnius et des Juifs de Lituanie. Le 300e anniversaire du Gaon de Vilnius est inscrit sur la liste des anniversaires célébrés par l’UNESCO en 2020-2021. On cherche ainsi à immortaliser la contribution du Gaon de Vilnius au patrimoine religieux, culturel, scientifique et social de la Lituanie et du monde religieux.

    Le Gaon de Vilnius est considéré comme le gardien de la tradition du judaïsme lituanien. Dès son enfance, le Gaon de Vilnius a passé la plus grande partie de son temps à étudier la religion, il était convaincu que la connaissance des sciences séculières peut permettre de mieux comprendre les Saintes Écritures, c’est pourquoi il a étudié la grammaire, les mathématiques et l’astronomie. Bien qu’il n’ait jamais rempli de charge formelle, il a été une grande autorité religieuse et morale pour ses contemporains. Toutes les œuvres attribuées au Gaon de Vilnius ont été écrites par ses proches et ses élèves après sa mort.

    Le cimetière juif de Sudervė à Vilnius date d’avant la Deuxième Guerre mondiale et c’est l’un des deux cimetières juifs actuellement en activité en Lituanie.

    Recevoir la lettre d’information